Outdoor

L'Ouest américain à pied !

par Flavye Borys

Etats-Unis
Actualité N° 1 Postée le 02 novembre 2019

J'ai obtenu mon permis longue distance !

Un peu de nouvelles concernant ce projet ! La première étape vers le PCT a eu lieu il y a quelques jours : l’obtention du permis longue distance. C’est un jour spécial que tous les hikers attendent. Ce permis regroupe toutes les autorisations requises pour entrer et camper dans les parc nationaux que traverse le sentier. Il est gratuit et plus pratique que de demander les autorisations une par une.  Au-delà d’être un simple permis, il est déterminant car pour l’obtenir, on doit choisir une date de commencement et une date de fin. Cela fixe donc la date de départ !! 

Pour obtenir ce permis, un formulaire doit être rempli, il est mis en ligne à une heure fixe, et autant dire que c’est la loterie ! Plus de 10 000 hikers étaient sur la liste d’attente cette semaine ! Liste d’attente, car pour éviter de dégrader le sentier chaque année, l’association qui gère le PCT a mis en place un quota de permis délivrés : 50 permis par jour entre mars et juin. La liste d’attente est dont déterminante car les dates les plus optimales sont les plus prisées et le quota est très vite atteint. Aléatoirement, je me suis trouvée 6 600e sur la liste. Pas terrible si on fait les calculs pour obtenir une date. J’ai attendu 2h30 pour accéder au formulaire et bien évidemment, les dates fin avril (à laquelle je souhaite partir) étaient full… Il restait tout de même des dates libres et j’ai donc opté pour celle du 18 mai. Départ théorique donc ce jour-là ! 

C’est 3 semaines plus tard que ce que j’avais prévu. Partir fin mai, c’est l’avantage d’arriver plus tard dans la Sierra et donc être moins bloqué par la neige. Un climat optimal donc, sachant que je redoute cette partie du PCT… Mais cela signifie également des températures plus élevées dans le désert du sud de la Californie, et moins de temps pou boucler le sentier avant les premières neiges dans le Washington. Si je pars fin mai, je vais devoir carburer à environ 40km par jour. Gros défi. 

Une deuxième session a lieu en janvier pour ceux qui n’ont pas eu leur permis cette semaine, et j’aurai l’occasion de changer mes dates si celles que je veux se retrouvent disponibles. Tout n’est pas perdu, et au pire, le challenge n’en sera que plus élevé ! 

Je fais maintenant potentiellement partie de la session 2020 du PCT et ça, c’est cool ! Continuez à partager ce projet et surtout, n’hésitez pas à contribuer

Cheers !