Samuel, publié le 15/12/2016

Si l’objectif premier d’une campagne de crowdfunding est bien de financer un projet  ponctuel, les avantages sont multiples pour le porteur de projet : amélioration de la visibilité et mise en lumière des évolutions du projet, développement des fan-bases. Cette démarche sera également un atout à inscrire dans la rédaction de votre futur dossier de sponsoring.

Le crowdfunding au service du sponsoring !

Démarche innovante et pro-active, une campagne de crowdfunding illustre l’attitude dynamique du porteur de projet. Dans la recherche à plus long terme de partenaires, cette action sera un atout à mettre en avant dans votre dossier de sponsoring. Elle témoignera de votre capacité à mobiliser toute une communauté autour d’un projet. 

Plusieurs enjeux poussent les entreprises à sponsoriser vos projets :

– améliorer sa notoriété en mettant en avant sa marque lors des rencontres sportives ou des événements.

– améliorer son image de marque en s’associant aux valeurs du sport ou de l’événement en question.

– améliorer sa communication externe et interne en fédérant ses employés autour d’un sport et d’un état d’esprit. 

Monter un dossier de sponsoring attractif n’est pas une tâche facile. Développer votre légitimité passera donc par l’ensemble des actions déjà mise en place par vous ou votre club, par la compréhension des enjeux des entreprises et votre capacité à leurs apporter une valeur ajouté !

sans-titre-29

 

Les étapes clés du dossier de sponsoring !

Pour mettre le plus de chance de votre côté nous vous donnons la structure idéale afin d’optimiser votre dossier de sponsoring !

1. Page de Garde

C’est la première chose que l’entreprise verra de votre proposition, pensez à soigner la présentation de votre page de garde en y mettant votre logo, une image. Tachez également à personnaliser chaque demande en inscrivant le nom de la marque ou de l’entreprise.

2. Sommaire

Afin de rendre plus clair le déroulé de votre proposition, mettez en place un sommaire. D’une part, cela vous aidera à organiser votre dossier dans sa confection et d’autre part, l’entreprise verra que votre demande est claire, réfléchie et structurée.

dossier-de-sponsoring

3. Votre présentation 

La personne qui lira votre dossier souhaitera savoir qui s’adresse à lui. Pour cela, présentez rapidement votre projet sportif, votre club ou votre association, sa date de création ainsi que ses membres, le nombre d’équipes, les bénévoles, etc.

Vous pourrez également présenter votre sport dans le cas où celui-ci serait un sport mineur méconnu de tous. Cela ajoutera une touche d’originalité à votre proposition !

4. Présentation du projet 

C’est le coeur de votre dossier de sponsoring, cette partie se doit d’être claire. Le lecteur doit avoir l’impression que votre projet est bien réfléchi et a donné suite à un long processus de maturation. 

Dans un premier temps, il est nécessaire de mettre en lumière la genèse du projet, à quels besoins il répondra, puis d’en lister les objectifs et les enjeux. Par la suite, une description plus précise de celui-ci sera requise.

Il peut y avoir deux types de projets : 

– le projet continu : il fait référence à l’accompagnement du sponsor sur la saison d’un sportif ou d’un club. Votre devrez décrire le déroulé de votre saison, les participants, les spectateurs, la présence de médias, etc. 

– le projet ponctuel : il fait référence à une manifestation exceptionnelle qui aura lieu une fois dans la saison ou sera totalement unique. Plus la présentation de votre projet sera précise, plus le lecteur aura envie de s’investir dans votre projet. (Nom, lieu, date, qui y participe, qui y assistera, présence d’un dossier de presse, etc.)

dossier-de-sponsoring

5. Les avantages pour l’entreprise

C’est dans cette partie que vous devrez donner envie à l’entreprise de signer avec vous, montrez au lecteur pourquoi il devrait s’engager avec vous ! Afin de répondre au mieux aux enjeux de celle que vous allez démarcher, tentez d’étudier les possibles retours sur investissements qui pourraient l’intéresser concernant les trois points cités en introduction (notoriété, image de marque, communication). 

6. Les offres de partenariat

L’entreprise doit pouvoir choisir son niveau d’investissement avec votre club. Proposez lui différentes offres de sponsoring, en fonction de vos besoins et des siens, elle préfèrera soit devenir partenaire exclusif ou ponctuel, vous doter en nature, etc. 

7. Le plan de communication

Afin de rendre votre proposition tangible, votre plan de communication doit lui aussi être détaillé, vous devrez associer aux offres de partenariat des déclinaisons concernant les moyens de communication que vous mettrez en place mais aussi les retombées (notoriété, image de marque, communication) à envisager pour le sponsor. 

dossier-de-sponsoring

8. Le budget

Un futur contrat  de sponsoring se construit sur la confiance et vous devrez être le plus transparent sur le budget du club ou de votre saison. Il devra détailler d’une part les différents postes de dépenses et d’autre part les postes de recettes. 

9. Les annexes

Vous pourrez mettre dans cette partie des éléments pouvant appuyer votre démarche : revue de presse, les sponsors qui vous font déjà confiance, un formulaire de bon pour accord, des photos de l’équipe en charge du dossier et surtout vos contacts !

Maintenant que vous avez toutes les clés en main, il ne vous reste plus qu’à vous lancer ! 

Samuel, publié le 15/12/2016