Thomas, publié le 22/08/2016

Les Jeux Olympiques représentent la consécration pour tous les sportifs qui, en mal de médiatisation dans leurs disciplines, peuvent jouir d’une exposition phénoménale si ceux-ci parviennent à décrocher une médaille voire le titre suprême. Que ce soit en été avec les nageurs et athlètes ou en hiver avec les skieurs, les fondeurs, tous rêvent de briller aux JO. Malheureusement, les JO d’été ou d’hiver ne se déroulent que tous les 4 ans. Une éternité pour des sportifs dont la longévité en carrière dépasse rarement la décennie et dont le pic de forme ne dure que quelques années.

Ainsi pendant l’année qui précède la compétition, la course à la qualification s’accélère pour de nombreux sportifs. En effet, les billets pour Rio sont distribués selon différents modes de qualifications :  les championnats du Monde, ou les championnats d’Europe. Selon les résultats obtenus durant ces compétitions, les sportifs ont pu avoir l’honneur de défendre les couleurs de leur pays lors des Jeux à Rio, les premiers à s’être déroulé en Amérique du Sud.

Au lendemain de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de 2016 à Rio, retour sur le rôle du crowdfunding pour certains de nos athlètes.

La réponse du crowdfunding

Depuis quelques années, le crowdfunding apparait comme une réponse aux enjeux de développement des acteurs du monde sportif.  Pour financer les compétitions qui leur permettront d’accéder à leur rêve, des porteurs de projet comme Jérémie Mion & Sofian Bouvet ont fait appel au financement participatif sur la plateforme Fosburit. Ces deux jeunes skippers (membres de l’équipe de France), champions d’Europe 2013 & 2016, victorieux lors d’une étape de la World cup en 2014 et plusieurs fois sur les autres marches du podium, l’objectif était affiché : l’or olympique ! En passant par notre plateforme,  Jérémie & Sofian ont pu récolter plus de 7 371€, auprès de 96 supporters, leur permettant de participer à la World Cup de Miami en Janvier dernier, étape incontournable sur le chemin des JO. En outre, et grâce à l’exceptionnelle générosité des supporters, ils participeront à toutes les épreuves de la saison en 470.

Medal_race

« Nous avons fait appel au crowdfunding car notre projet sportif est en train de s’accélérer, et nous souhaitions participer au maximum d’épreuves du circuit mondial en 2015, pour progresser et atteindre notre but : RIO 2016. Nous avions donc un besoin rapide de financement et le crowdfunding est une très bonne solution dans ce cas ! », se réjouissait Jérémie au moment de sa campagne.

D’autres sportifs ont eux aussi fait appel au financement participatif : Damien Godet, passionné de BMX depuis son plus jeune âge, accède à la finale des Jeux Olympiques de Pékin en 2008. Une chute lui enlèvera ses rêves de médaille. Il souhaitait s’investir à fond dans un nouveau projet olympique sur deux saisons. Avec seulement trois pilotes maximum par pays aux JO, vous vous douterez que la concurrence est rude ! Afin de faire partie de l’aventure, il avait besoin de financement et de soutiens dans cette lutte acharnée. Il a donc mobilisé ses supporters à travers une campagne de crowdfunding, avec un objectif qui a dépassé les 219% et une récolte de 8 771€, une magnifique réussite pour ce projet ! Malheureusement un tel succès ne garantit pas la sélection  à la compétition et Damien n’a pas été retenu pour aller courir sous les couleurs de la France. Néanmoins sa campagne de crowdfunding fût une expérience très positive pour le rider  et sa carrière !

Mode d’emploi

Pour soutenir le projet et recevoir les contreparties, le contributeur consulte les fiches multimédias des projets, sélectionne sa contribution et sa contrepartie, entre son numéro de carte bleue et valide. En fonction de la somme versée, les supporters ont pu recevoir un poster, un tee shirt, ils pourront aussi assister à un entrainement, ou mettre leur nom sur le bateau, etc.. De nombreuses contreparties qui font le succès du crowdfunding.

L’image ci-dessous est un exemple de la contrepartie « votre nom sur le bateau » :

10389002_895770687142514_246809915104161910_n

 

Les contributeurs représentent les premiers supporters des sportifs : « aujourd’hui, 90% des acteurs du monde sportif n’arrivent pas à mobiliser des partenaires privés pour soutenir leurs ambitions. La plateforme que nous avons développé est une véritable réponse pour tous ces athlètes, clubs, fédérations qui ont besoin de rassembler les forces vives de leur communauté » affirme Guillaume Gibon, co-fondateur de Fosburit.

C’est donc autour de cette symbolique émotionnelle que les supporters ont pu accompagner leurs athlètes dans leur quête de l’or Olympique. Au delà d’un simple de l’objet matériel, le supporter fait partie de l’aventure et accompagne l’athlète sur le terrain ou dans l’eau !

La puissance du crowdfunding

C’est là qu’on découvre l’autre face du crowdfunding moderne. Si le but premier est de lever des fonds pour la réalisation d’un projet, la finalité de la démarche est ailleurs. Les plateformes de crowdfunding sportif peuvent accompagner les sportifs dans leur démarche générale de communication, afin de développer leur notoriété. Pour récolter plus d’argent, mais pas seulement. En effet, l’athlète va pouvoir fédérer beaucoup de monde autour de lui, ce qui va lui permettre de toucher de nouvelles personnes ou de nouveaux sponsors. Cela va crédibiliser sa démarche de sponsoring.

« Je trouve que le crowdfunding est une alternative vraiment intéressante pour des sportifs amateurs ou semi-professionnels. Il est très difficile de faire du sport de haut niveau sans être professionnel. Cela n’empêche pas d’avoir des sponsors, bien au contraire, un tel projet permet de se présenter au grand public et démontre une certaine implication et motivation dans sa pratique, ce qui peut attirer des sponsors par la suite ! » nous confirme Damien Godet.

C’est également un constat qu’Eric Delaunay, athlète en skeet olympique qui lança sa campagne de crowdfunding pour venir compléter son budget de préparation à la compétition, a pu faire. 

« Au delà de récolter des fonds, cette campagne me permet aussi de fédérer autour de moi, de rassembler des proches, de la famille mais aussi des personnes que je ne connais pas. C’est magnifique de voir que ces gens s’intéressent à mon projet. J’essaierai d’avoir un lien permanent jusqu’au Jeux mais aussi pendant la compétition via mes réseaux sociaux

 

Pour tenter l’expérience du crowdfunding, rendez-vous sur www.fosburit.com

Thomas, publié le 22/08/2016